27 Mai

Intelligence émotionnelle ou comment maîtriser nos réactions

Intelligence émotionnelle ou comment maîtriser nos réactions
Intelligence émotionnelle
Intelligence émotionnelle

Intelligence émotionnelle ou comment maîtriser nos réactions est de plus en plus un terme présent dans nos discussions. Nous essayerons ici de nous intéresser sur la première facette de la maîtrise des émotions. Nous parlons de l’identification.

Identification des émotions

Il faut tout d’abord poser le postulat que le système des émotions arrive avant la naissance du cortex. Ce dernier est le siège de la compréhension avec ses différents modes de raisonnement comme la logique déductive ou inductive. Il encode en mémoire les expériences. Le système des émotions a lui aussi une mémoire mais moins précise et plus globale. Tout ce que l’on veut ici retenir c’est que le cortex est au service des émotions. Quand ces dernières émergent alors le cortex se réveille et analyse si le danger est important ou pas.

Identifier nos émotions ?

Voici toute la difficulté première dans l’apprentissage des émotions. Dans un premier temps, il faut savoir décoder l’émotion chez l’autre pour y réagir de façon adéquate. Pour soi, c’est un peu plus dur. Car, on n’a pas un miroir pour voir notre tête à chaque émotion. Ainsi, il faut utiliser une autre source d’analyse : le ressenti. Savoir détecter la tension dans notre corps, la boule au ventre ou bien encore la transpiration des mains s’apprend.

Comment ressentir ?
Intelligence émotionnelle
Intelligence émotionnelle

Pour ressentir, il faut s’entraîner. La relaxation est un bon moyen pour apprendre. Par exemple, vous vous détendez au maximum et faites un tour de votre corps de la tête jusqu’aux pieds. Quand tout semble calme, essayer de vous rappeler le dernier événement joyeux que vous avez vécu. Tout en essayant de garder les images et pensées dans votre esprit, balayer votre corps et noter ses modifications. Peut-être allez-vous constater, une respiration ample, un sourire au coin des lèvres ou bien encore les yeux qui pétillent. Faites cela pour l’ensemble des grandes émotions et noter comment votre corps réagit.

Coter l’intensité

L’intensité des sensations n’est pas la même pour chaque événement. La peur d’une araignée crée des sensations désagréables. La vue d’un tigre à moins de cinq mètres provoque aussi de la peur mais les sensations sont plus intenses. Ainsi, notre corps réagit différemment et l’intensité en témoigne.

Pour conclure
Intelligence émotionnelle
Intelligence émotionnelle

L’apprentissage de l’intelligence émotionnelle est accessible à tous. Parfois seul ou accompagné, nous sommes tous capables de progresser dans ce domaine. Les effets bénéfiques sont innombrables. Enfin, le système des émotions n’est pas votre ennemi. Sa principale fonction est de vous donner de l’information pour vous aider dans vos choix de vie. Ne rien vouloir ressentir, c’est est en combat avec soi éternellement. Accueillir ses émotions c’est une chance d’avoir accès à une relation plus élaborée avec son environnement.